Cryptanthus - Bromeliaceae - Comment entretenir et cultiver des plantes Cryptanthus


COMMENT CULTIVER ET ENTRETENIR NOS PLANTES

CRYPTANTHUS

Ce sont des plantes qui s'adaptent très bien à la culture en pot ou même en extérieur, dans les zones à climat tempéré et sont pour la plupart de petites plantes, très décoratives grâce à leurs feuilles aux couleurs variées et marbrées.

CLASSIFICATION BOTANIQUE

Royaume

:

Plantae

Clado

: Angiospermes

Clado

: Monocotylédines

Clado

: Commélinoïdes

Commande

:

Poales

Famille

:

Bromeliaceae

Gentil

:

Cryptanthus

Espèce

: voir le paragraphe "Principales espèces"

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

Le genre Cryptanthus appartenir à Famille des Bromeliaceae et à Sous-famille des Bromelioideae il comprend une vingtaine d'espèces de plantes terrestres (contrairement à la plupart des plantes appartenant à cette grande famille).

Ils sont presque tous originaires du Brésil où ils forment de véritables tapis herbeux.

Leur particularité est que la plupart des espèces sont presque toutes sans tige et les feuilles forment une rosette presque au niveau du sol.

Les feuilles sont très décoratives et peuvent être marbrées ou striées, des couleurs les plus variées: marron, rose, vert, argent, gris, cuivre, rose, blanc ou rouge. Ils produisent de petites fleurs de couleur crème, pour la plupart peu visibles.

Ce sont des plantes qui s'adaptent très bien à la culture en pot ou même à l'extérieur, dans les zones à climat tempéré et sont pour la plupart de petites plantes.

ESPÈCES PRINCIPALES

Dans le genre on trouve une vingtaine d'espèces parmi lesquelles on se souvient:

CRYPTANTHUS ACAULIS

Cryptanthus acaulis il se caractérise par des feuilles ondulées et des marges légèrement épineuses. Il est de petite taille ne dépassant pas 15 cm de hauteur et c'est pour cette raison que c'est l'une des espèces les plus cultivées à la maison.

Il a des feuilles d'une belle couleur vert pâle sur la page supérieure tandis que sur la page inférieure, elles sont couvertes de petites écailles blanches argentées. Ils forment le puits central caractéristique typique des broméliacées.

Parmi les différentes espèces, c'est celle qui produit les fleurs les plus belles et les plus parfumées.

Il existe de nombreuses variétés parmi lesquelles on se souvient: C. acaulis var. ruberavec des feuilles ombrées pourpres.

CRYPTANTHUS BIVITTATUS

Cryptanthus bivittatus il se caractérise par des feuilles lancéolées aux marges ondulées, assez fines et épineuses. Il produit de très petites fleurs blanches, assez insignifiantes.

On retrouve plusieurs variétés: C. bivittatus var. atropuepurea avec des feuilles ombrées pourpres; C. mineur avec des feuilles vert olive avec des bandes brun rougeâtre; C. majusavec des feuilles tendant à rougeâtres; C. tricolore aux feuilles étroites et coriaces d'une belle couleur vert olive avec des bords de couleur crème et teintées de rose saumon.

CRYPTANTHUS BEUCKERI

Cryptanthus beuckery il a les feuilles d'une forme particulière, presque comme une cuillère qui se réunissent pour former une très grande rosette.

C'est une toute petite plante en fait elle ne dépasse pas 15 cm de hauteur et possède des feuilles d'une belle couleur verte intense mouchetée de blanc et striée de rose avec des marges légèrement dentées et un dessous écailleux.

CRYPTANTHUS BROMELIOIDES

Cryptanthus bromelioides c'est une espèce plus grosse que les précédentes, en fait elle peut atteindre 35 cm de hauteur.

Il se caractérise par des feuilles d'une belle couleur verte intense sur la page supérieure et blanche argentée sur la page inférieure en raison de la présence de petites écailles, légèrement charnues, bronzées, même 20 cm de long et avec des marges légèrement ondulées.

Il existe de nombreuses variétés mais la plus répandue est la C. bromelioides var. tricoloreavec des stries blanches longitudinales teintées de rose.

CRYPTANTHUS ZONATUS

Cryptanthus zonatus c'est une petite espèce ne dépassant pas 10 cm de hauteur. Il est caractérisé par des feuilles avec des stries transversales blanches.

Cryptanthus zonatus var. zebrinus il a des feuilles très colorées.

CRYPTANTHUS FOSTERIANUS

Cryptanthus Fosterianus produit de grandes rosettes de feuilles caractérisées par de nombreuses stries grises horizontales sur la page supérieure tandis que sur la page inférieure il y a une épaisse couche d'écailles grises. Les feuilles sont charnues, légèrement ondulées et aux bords pourvus de petites épines.

Il est très similaire au C. zonatus var. zebrinus mais il diffère en taille car il reste beaucoup plus petit.

CRYPTANTHUS LACERDAE

Cryptanthus lacerdae il se caractérise par des feuilles d'une belle couleur vert foncé avec des rayures longitudinales blanches et des marges argentées dentées.

TECHNIQUE CULTURELLE

le Cryptanthus ce sont des plantes très simples à cultiver car elles ne nécessitent pas de grands soins culturels. Dans cette discussion, nous nous référons aux espèces qui sont normalement présentes dans nos appartements.

Étant une plante originaire de la jungle brésilienne, elle a besoin de températures élevées pour pousser: en hiver il est conseillé de ne pas descendre en dessous de 15 ° C et en été elles peuvent facilement tolérer des températures de 30 ° C et même plus à condition qu'un excellent environnement l'humidité et le sol reste toujours humide.

S'ils sont cultivés en extérieur (nous recommandons en pot si nous sommes dans des zones où les températures deviennent trop froides pendant l'hiver) et donc que les températures pourraient baisser excessivement, il sera nécessaire de maintenir la plante au sec et de protéger les racines en disposant du paillis ( par exemple de la paille.) au-dessus du sol où se trouvent les racines, ce qui évitera un abaissement excessif de la température au niveau des racines; la plante peut aussi se défolier mais avec des racines saines, dès que la saison chaude reprend, la plante récupérera.

Quant aux conditions lumineuses, elles ont besoin d'un excellent éclairage, sans soleil direct, mais attention à ce que ce ne soit pas excessif, la même plante sera un excellent indicateur car si les feuilles deviennent trop claires cela signifie que la lumière est excessive. Vice versa si c'est trop peu, les feuilles perdent leurs marbrures.

Il est fortement déconseillé d'utiliser des produits pour polir les feuilles mais simplement de les nettoyer avec un chiffon doux imbibé d'eau.

L'ARROSAGE

Du printemps et tout l'été là-bas Cryptanthus arrosez-le assez fréquemment pour garder le sol constamment humide (non trempé). Ne laissez jamais le sol se dessécher: en hiver, arrosez juste assez pour garder le sol légèrement humide.

Ce sont des plantes qui aiment les environnements humides, il est donc bon de pulvériser les feuilles presque quotidiennement pendant l'été. Il est également conseillé de placer le vase dans une soucoupe qui contient des cailloux et où il y aura toujours un filet d'eau afin qu'en s'évaporant il garantisse un environnement humide en s'assurant que le fond du vase n'entre pas en contact avec l'eau .

TYPE DE SOL - REPOT

Cryptanthus il est rempoté quand on constate que le pot est devenu trop petit pour le contenir. Il n'est pas nécessaire de le faire à un moment précis de l'année, l'important est qu'une température minimale de 21 ° C puisse être garantie, ce qui est nécessaire pour que les racines se stabilisent dans le nouveau sol.

Un mélange poreux et meuble composé de tourbe, d'un peu de sable grossier et de perlite est utilisé pour assurer le drainage rapide de l'excès d'eau d'irrigation car ils n'aiment pas la stagnation de l'eau.

Ils n'aiment pas avoir de racines forcées alors en choisissant le pot, choisissez tout d'abord des pots en terre cuite qui laissent respirer la terre, choisissez-le également avec une taille au moins égale à celle de la plante.

FERTILISATION

Ils n'ont pas besoin de grosses fertilisations.

Dès le printemps et tout au long de l'été, il est fertilisé une fois par mois à l'aide d'un engrais liquide à diluer dans l'eau d'irrigation, en divisant par deux les doses par rapport à ce qui est indiqué sur l'emballage.

Utilisez un engrais équilibré en azote (N), phosphore (P) et potassium (k) dans la mesure de 10:10:10 ou 14:14:14 (ce qui signifie: 10 parties d'azote, 10 parties de phosphore et 10 parties de potassium). Vous n'aurez pas de mal à le trouver par exemple parmi les engrais d'orchidées.

FLORAISON

Cryptanthus il ne fleurit qu'une seule fois dans sa vie, puis la plante mère meurt. Cela ne doit pas attrister ni espérer qu'elle ne fleurisse pas car de toute façon la plante aura entre-temps prévu (avant ou immédiatement après la floraison) de produire, généralement à sa base, une série de drageons qui garantiront la pérennité de l'espèce. .

Parmi les différentes espèces, le C. acaulis (photo ci-dessous) est celle qui fournit les fleurs les plus belles et aussi parfumées. Les fleurs sont cependant petites et se forment au centre de la rosace dont elles ne sortent pas.


C. acaulis

TAILLE

La plante ne peut pas être taillée, seules les feuilles éventuellement endommagées sont enlevées.

Même dans le cas de la taille, je ne me lasserai jamais de le répéter: stérilisez, éventuellement au-dessus de la flamme, les cisailles que vous utilisez pour couper, surtout lorsque vous passez d'une plante à une autre.

MULTIPLICATION

La multiplication peut avoir lieu par division des pousses ou par graine.

Lors du choix de la technique à adopter, il faut garder à l'esprit que si l'on multiplie la plante par graine, en prenant en charge la variabilité génétique, on n'est pas sûr d'avoir une plante égale à la plante mère. Par conséquent, si vous voulez avoir une plante précise, il est bon de faire la multiplication par drageons.

MULTIPLICATION DES BUDS

Après la floraison, l'ancienne rosette de feuilles meurt progressivement mais avant cela, la plante développe, généralement à la base, de nouvelles pousses (ou au centre de la rosette).

Une fois que ces pousses ont atteint une hauteur d'au moins 1/3 ou 1/4 de la plante mère, elles peuvent être détachées.

Procédez de cette manière: retirez toute la plante du pot et séparez soigneusement les pousses en divisant les racines (utilisez un couteau tranchant et désinfecté à la flamme). Les nouvelles pousses à ce stade, vous pouvez les transplanter dans des pots simples en utilisant un mélange comme indiqué pour les plantes adultes.

Ensuite, placez le pot dans un endroit lumineux (pas en plein soleil) et où il y a une température minimale constante de 21 ° C et où l'environnement doit rester humide.

Lorsque les nouvelles feuilles commencent à apparaître, cela signifie que la nouvelle plante a pris racine. Ensuite, organisez-le comme s'il s'agissait d'un adulte.

PARASITES ET MALADIES

Ce ne sont pas des plantes particulièrement sujettes aux maladies.Dans tous les cas, les pathologies qui peuvent être rencontrées sont les suivantes:

Les feuilles se fanent et perdent leurs couleurs

Ce symptôme est attribuable à un éclairage excessif.
Remèdes: déplacez la plante dans un endroit moins lumineux et en quelques semaines, elle récupérera.

Les feuilles perdent leurs marbrures

Ce symptôme est attribuable à un mauvais éclairage.
Remèdes: déplacez la plante vers un endroit plus approprié.

Feuilles qui virent au brun à partir des pointes

Cette symptomatologie est due à un environnement trop sec.

Remèdes: augmenter l'humidité ambiante et mieux réguler l'irrigation en s'assurant que le sol est toujours humide (pas mouillé).

Taches sur la face inférieure des feuilles

Des taches sur la face inférieure des feuilles pourraient signifier que vous êtes en présence de cochenille et en particulier de l'occinilla farineuse. Pour être sûr, il est recommandé d'utiliser une loupe et de vous observer. Comparez-les avec la photo sur le côté. Ce sont des fonctionnalités, vous ne pouvez pas vous tromper. De plus, si vous essayez de les retirer avec un ongle, ils se détachent facilement.

Remèdes: retirez-les avec un coton-tige imbibé d'alcool ou vous pouvez le laver avec de l'eau et du savon neutre en frottant très doucement avec une éponge pour éliminer les parasites, après quoi la plante doit être très bien rincée pour enlever tout le savon.

CURIOSITÉ'

Le nom Cryptanthus dérive du latin Krypte "Caché" y anthos "Fleur" pour indiquer le fait que les fleurs restent cachées parmi les feuilles. Ce fait, cependant, est partiellement vrai car les fleurs, même si dans la plupart des espèces, elles sont petites et discrètes, sont toujours visibles. On pense que cela est probablement dû au fait que les fleurs ne sont pas aussi voyantes que dans l'exempleGuzmaniaou dans leAechmea.

En anglais, ces plantes sont appelées avec un nom très poétique étoiles de la terre "Les étoiles de la terre" parce qu'elles sont petites, plates et poussent au niveau du sol, embrassant presque la terre.


les broméliacées préfèrent être arrosées avec de l'eau de pluie, si vous n'avez pas la possibilité de la collecter, vous pouvez utiliser l'eau déminéralisée, ou l'eau faiblement minérale que vous trouvez dans la bouteille, ou vous pouvez remplir l'arrosoir et le laisser reposer au moins 12 heures avant l'arrosage, pour que les sels minéraux qu'il contient puissent décanter, simplement en tombant au fond de l'arrosoir puisqu'il s'agit d'une seule plante, et je ne crois pas de taille gigantesque, c'est une opération qui est facilement réalisable.

Dans la nature, les broméliacées se développent dans les forêts tropicales, caractérisées par un climat chaud et humide, et vivent sur le tronc de grands arbres, entre les plis qui se forment à l'intersection des branches, par exemple pour cette raison leurs racines ne sont pas utilisées pour recevoir l'eau qui est habituellement présente dans le sol, qui contient de nombreux sels minéraux, obtenus à partir du lessivage du sol, au lieu de cela, ils absorbent l'humidité de l'air avec les feuilles, ou ils reçoivent l'eau des précipitations. Pour cette raison, ils n'aiment pas l'eau lourde, qui contient beaucoup de calcaire, une substance très courante dans l'eau des aqueducs.

En fait, si vous arrosez votre broméliacée avec de l'eau du robinet plusieurs fois de suite, la plante ne devrait pas être dramatiquement affectée par le fait qu'elle se débrouillera mieux avec de l'eau pauvre en sels minéraux.

Si vous l'arrosez ensuite en remplissant la coupe constituée de feuilles rigides, rassemblées en rosace, l'eau calcaire aura tendance à former des dépôts sur le feuillage avec le temps, définitivement moche à voir.

Cependant, les broméliacées sont des plantes rustiques et peu exigeantes, elles tolèrent même des conditions défavorables sans problème, et même des arrosages occasionnels avec de l'eau très calcaire elles n'aiment pas l'air sec, donc en plus d'arroser votre plante, pensez à la vaporiser souvent, afin d'augmenter l'humidité ambiante.

Si vous arrosez votre broméliacée pendant une période prolongée avec de l'eau du robinet, n'oubliez pas de vider périodiquement la tasse entre les feuilles, afin d'éviter le développement de moisissures ou de bactéries.

En été, si possible, placez votre plante à l'extérieur, sur la terrasse ou sur le rebord de la fenêtre, dans un endroit très lumineux, bien ventilé et non directement affecté par les rayons du soleil, surtout aux heures les plus chaudes de la journée si vous c'est possible pour le placer dans une zone exposée aux éléments, afin qu'il puisse trouver par lui-même l'eau dont il a besoin.

Bromelia - Cryptanthus

Le genre Cryptanthus comprend environ 20 espèces de plantes à feuilles persistantes originaires des forêts sèches du Brésil, toutes les espèces sont terricoles, certaines sont des plantes succulentes sur le marché il y en a de nombreuses.

Acmea - Aechmea

Une cinquantaine d'espèces de plantes épiphytes à feuilles persistantes appartiennent au genre aechmea, répandues dans les forêts tropicales d'Amérique du Sud, où elles poussent sur le tronc des arbres, à la bifurcation.

Bromelia - Vriesea splendens

Vriesea splendens ou Bromelia est une plante épiphyte à feuilles persistantes, originaire d'Amérique centrale et d'Amérique du Sud. Il ressemble à une rosette dense de charnue, longue et étroite, rigide, co.

Guzmania lingulata

Les deux principaux besoins des plantes Guzmania lingulata sont: la chaleur et une humidité élevée. Ils sont plantés à la fin du printemps ou au début de l'été, dans des pots d'environ 10 cm, en utilisant.

Terrarium de bricolage

Une fois que vous avez choisi le récipient en verre, il est également nécessaire d'identifier le plantes à cultiver, pour obtenir un petit terrarium. le matériel nécessaire à la composition est la suivante:

    argile expansée ou de la pierre concassée pour créer une première couche drainante à placer sur le fond

couche arable, corrigé avec de la tourbe et du sable, pour une plus grande porosité

petites plantes boutures grasses et jeunes

éléments décoratifs, comme les coquillages, les cailloux, la mousse.

Une fois les plantes plantées, mouillez tout avec le nébulisation à effectuer quotidiennement ou trois fois par semaine, selon les plantes insérées, pour maintenir la bonne quantité d'humidité à l'intérieur du récipient et favoriser le processus de croissance des plantes.


Viridea est une chaîne de Centre de jardinage, dédié au soin de la verdure, qui propose des conseils et des informations sur la culture des plantes d'intérieur et d'extérieur, pour la maison, le balcon et la terrasse, le potager et le jardin.


Plantes tropicales: 10 espèces faciles en pot

Le très riche flore exotique de la forêt équatoriale est liée à des conditions climatiques uniques: d'innombrables espèces qui y vivent sont capables de s'adapte également aux environnements typiques des appartements caractérisé par une faible luminosité tout en nécessitant des soins particuliers. Voici les dix plantes les plus courantes adaptées à la vie en appartement et les précautions nécessaires pour en prendre soin de la meilleure façon possible.

1. La famille de Broméliacées il comprend une cinquantaine de genres originaires d'Amérique latine, certains cultivés pour le fruit, comme l'ananas, la plupart à des fins ornementales. Beaucoup sont des épiphytes, d'autres sont terrestres et enracinés dans des sols riches en humus, d'autres ils grimpent aux arbres aux racines adventives. Ils n'aiment pas le soleil direct, ils sont arrosés avec de l'eau de pluie, placés au centre de la plante, évitant les excès qui induisent l'apparition de pourrir. La température ne doit pas descendre en dessous de 20 ° C. Ils fleurissent et puis certains meurent, avant de mourir, ils émettent ventouses latérales ce qui donnera naissance à de nouvelles plantes.
De nombreux Bromeliaceae (Aechmea, Cryptanthus, Nidularium, Tillandsia, Vriesea, Guzmania), sont de plus en plus fréquents comme spécimens de fleurs en pot pour le splendide spathe florale dans des couleurs vives et des formes inhabituelles, qui dure longtemps mais il ne sera pas répété sauf avec un éclairage artificiel et des niveaux élevés d'humidité ainsi que la division des jeunes drageons.

2. Bégonias e Impatiens, inévitable dans nos jardins. le bégonias, ils comprennent environ 900 espèces, dont la plupart sont des plantes vivaces tubéreuses de la ceinture tropicale et subtropicale d'Amérique, d'Afrique et d'Asie. Ils fleurissent abondamment et parfois feuillage décoratif ou grandes fleurs multicolores. Ils sont simples à cultiver.
Ils demandent couche arable humide, doux et riche en matière organique, humidité ambiante élevée, exposition semi-ombragée et protection hivernale contre le froid. le Impatiens, typiques des forêts tropicales d'Asie et d'Afrique, ils aiment les environnements chauds et humides, les fertilisations fréquentes et les arrosages abondants.

3. Musa velutina (bananier rose), pérenne des forêts asiatiques, très belle et élégante, est lala seule espèce de banane qui fleurit et porte des fruits même dans l'appartement.

4. Curcuma (Curcuma longa), en plus d'être cultivé pour la poudre extraite de ses racines (`` safran de l'Inde ''), il est également cultivé à des fins ornementales, des feuilles allongées et des fleurs à pointes, blanches ou jaunes, entourées de bractées coriaces roses et vertes rappelant le ' l'ananas. A besoin températures entre 20 et 30 ºC et une irrigation et une fertilisation abondantes.

5. Brugmansia arborea il ne nécessite pas de températures particulièrement élevées et est facile à cultiver en pot, malgré l'aspect exotique des énormes corolles pendantes blanches, jaunes, roses ou oranges, appelées 'trompettes des anges. Dans la nature, il atteint plus de 3 m et s'il trouve les conditions végétatives idéales, il peut surprendre par sa résistance et sa croissance rapide sans soins excessifs en dehors du retrait hivernal.

6. Ipomoea, le genre comprend environ 500 espèces de plantes grimpantes vivaces et annuelles, d'arbustes, d'arbres ou de plantes succulentes et également de bulbes. La plupart est cependant annuel, comme, comment Ipomoea violacea (Convolvulaceae) originaire des forêts tropicales d'Amérique latine et connue sous le nom vulgaire de «cloches», c'est un parent éloigné du convolvulus, il est extrêmement vigoureux, colonisant une grande variété d'environnements. Dans les jardins des régions tempérées, ils atteignent rapidement 2-3 m de haut et ils donnent une floraison abondante de corolles bleues en forme d'entonnoir de 10 cm de long, qui s'ouvrent successivement entre juillet et septembre, pourvu qu'elles aient du soleil, une protection contre le vent et un arrosage abondant.

7. Gunnera manipulé démontre une grande tolérance à nos climats, tant qu'il est placé dans des sols mal drainés qui restent légèrement humides, où il agit comme une plante herbacée vivace. Avec une habitude touffue, dans les zones d'origine, il est situé dans zones forestières humides, a des feuilles très larges, semblables à celles de la rhubarbe, et de minuscules fleurs jaune verdâtre rassemblées en panicules dressées semblables à de gigantesques brosses.

8. Fleur de la passion c'est une sarmentosa robuste et cosmopolite, en particulier P. caerulea il tolère bien le gel, tandis que dans les zones abritées, d'autres sont un peu plus délicates, c'est pourquoi ils doivent être cultivés en serre.

9. Alocasia également appelées "oreilles d'éléphant", plantes rhizomateuses, provenant des forêts tropicales de Bornéo, de Malaisie, d'Asie continentale et d'Australie. A. macrorrhiza, qui dans la nature atteint 5 m de hauteur, avec de grandes feuilles ovales marquées par des veines. L'espèce est verte mais il existe de nombreux cultivars avec feuillage presque noir ou jaune-vert, avec des marges contrastées. Il est cultivé en pot ou, si le climat le permet, en pleine terre, où le développement est beaucoup plus vigoureux, le protégeant en hiver avec du paillis.

10. Mandevilla et Dipladenia ce sont des arbustes à feuillage persistant et semi-grimpants, cultivés comme plante d'intérieur et récemment découverts comme spécimen de jardin ou de terrasse, où ils répondent à la lumière en se remplissant de grandes fleurs tubulaires, blanches, rouges ou roses. Originaires d'Amérique du Sud, ils doivent être abrités en automne dans une serre froide, où ils supportent des températures minimales proches de 3-5 ° C. Ils ont besoin d'un grand pot avec un sol enrichi en nutriments.

(Tiré de Luisa Ferrari, "Comme une forêt tropicale", Jardinage)


Cryptanthus - Bromeliaceae - Comment entretenir et cultiver des plantes Cryptanthus

LE BROMELIACEE

De wikipedia et d'autres sites

le Broméliacées (Bromeliaceae) sont une famille de plantes appartenant à l'ordre des broméliaux.

Cette famille comprend environ 50 genres et 1700 espèces, qui se trouvent principalement dans les forêts tropicales et subtropicales du Nouveau Monde.

Certaines espèces poussent sur le sol dans les zones tropicales ou sur les rochers dans les zones arides, tandis que la plupart des broméliacées sont des épiphytes, originaires des forêts tropicales.

Tous ont de fines feuilles dures, parfois épineuses sur les bords, et longues.

Certaines espèces, comme l'ananas, sont cultivées pour le fruit, tandis que d'autres à des fins ornementales.

Ils ne supportent pas le soleil direct et poussent bien dans les zones ombragées. Certains types de ces plantes sont également très résistantes à la vie dans l'appartement, même si en hiver elles ont tendance à perdre leurs feuilles, devenant ainsi moins décoratives.

Les ananas sont des fruits curieux, car techniquement ce sont des infructescences. Les feuilles coriaces sont longues, lancéolées et avec un bord dentelé, et sont rassemblées en grandes rosaces. L'inflorescence émerge du centre de la rosette, les fleurs individuelles sont compactes sur une tige courte et robuste. Chaque fleur a son propre sépale, les sépales deviennent charnus et juteux et se développent en fruit, couronné par une rosette de feuilles.

La caractéristique de ce fruit est la pulpe jaune, recouverte d'une écorce brune, formée de petites plaques fusionnées entre elles. Le fruit contient une enzyme protéolytique: la bromélaïne, une substance qui accélère le métabolisme.

L'ananas contient peu de calories (40 calories pour 100 g). Du sucre est ajouté à celui en conserve, il est donc plus calorique.

Une fibre est obtenue à partir des feuilles et est utilisée pour produire des cordes et des tissus.

Le nom du genre vient du grec akmé («Astuce»), faisant allusion aux points rigides dont le calice est ajusté.

L'aechmea nécessite un sol fibreux composé de tourbe et de terre de feuilles à parts égales, l'arrosage doit éventuellement être effectué avec de l'eau de pluie déposée au centre de la plante, dans l'appartement cependant cette pratique doit être effectuée avec parcimonie car la température est pas assez haut car la plante est capable de l'absorber et de l'évaporer et il est très facile pour elle de pourrir pour la même raison.L'arrosage en hiver doit être très modéré et la température ne doit pas descendre en dessous de 20 ° C. L'eau à l'intérieur du puits doit être changée au moins une fois par mois pour éliminer les sels, résidus végétaux ou autres qui pourraient pourrir et donc endommager la plante.

Néoregelia c'est magnifique plante d'appartement appartenant à la famille de Broméliacées et originaire des forêts tropicales d'Amérique du Sud. Il se caractérise par de longues feuilles rassemblées en rosette autour d'une cavité centrale. Et c'est précisément dans ce genre de pot qu'une certaine quantité d'eau nécessaire à la survie de la plante est collectée.

Il se forme alors au centre de la cavité une'inflorescence caractéristique bleu ou blanc, qui se produit au printemps ou en été, selon le climat et le type de culture. La couleur violette, rose ou rouge de la base des feuilles autour de la rosace centrale est également caractéristique.

Il fait partie de la famille des Broméliacées et est originaire d'Amérique du Sud, où il pousse comme un épiphyte, ou "grimpant" sur les arbres qui l'hébergent, n'agissant pas comme un parasite, mais absorbant la nourriture des racines aériennes ou des feuilles.

Il se caractérise par un feuillage long et étroit, vert foncé ou marbré, parfois aux bords recouverts de petites épines. Chez certaines espèces, la partie supérieure de la feuille a tendance à se replier vers l'extérieur, formant des boucles très décoratives. Les feuilles sont ensuite rassemblées en rosette et forment une sorte de cockpit central, utile pour la plante pour recueillir l'eau de pluie nécessaire à la nourriture. Les fleurs poussent sur les tiges au centre de la rosace et peuvent prendre des couleurs différentes selon l'espèce à laquelle elles appartiennent.

Pour grandir de la meilleure façon, le Quesnelia il nécessite des conditions environnementales très particulières, à partir de la température, qui ne doit jamais descendre en dessous de 15 ° C. Au lieu de cela, il tolère la chaleur étouffante de l'été et c'est pourquoi il est recommandé de le cultiver à l'intérieur de la maison ou dans des zones qui ne sont pas particulièrement froides en hiver.

C'est une plante qui a besoin beaucoup de lumière, mais jamais en plein soleil, ce qui finirait par ruiner le feuillage, compromettant aussi l'aspect de la splendide floraison.

le arrosage sont d'une importance fondamentale pour Quesnelia, sachant que la rosace centrale doit toujours être remplie d'eau (de préférence non calcaire) à changer au moins une fois par mois. Le sol doit donc être maintenu constamment humide, ainsi que la partie aérienne qui est souvent pulvérisée pendant la période la plus chaude de l'année. Pendant la période végétative, il conviendra de fournir la Quesnelia del engrais liquide à ajouter à l'arrosage au moins une fois par mois.

Guzmania il a des feuilles vertes et coriaces qui poussent en rosette créant une sorte de coupe qui est utilisée pour recueillir l'eau la partie centrale est formée de bractées qui deviennent rouges pendant la période de floraison des petites fleurs de couleur crème cette inflorescence mesure environ 60 centimètres et apparaît en été. Après la floraison, la plante meurt, mais de nouvelles plantes naissent des pousses latérales de la base.

Le plus grand mérite de la Guzmania est qu'il est facile à cultiver et est très pittoresque grâce à la couleur des feuilles et des bractées. Le terrain idéal de la Guzmania c'est un substrat acide, comme l'arrosage de la tourbe doit être modéré, mais il faut prendre soin de mettre de l'eau au centre de la rosette formée par les feuilles, en la changeant deux ou trois fois par mois pour éviter qu'elle ne pourrisse. pour maintenir le taux d'humidité élevé, aussi bien pour les feuilles que pour le substrat. Là Guzmania il peut supporter des températures même très élevées, même jusqu'à 27 ° C, alors qu'il ne doit jamais descendre en dessous de 16 ° C. Du printemps à l'automne, il est conseillé d'administrer un engrais liquide une fois par mois.

Il comprend des espèces végétales épiphytes similaires au genre Tillandsia, les feuilles forment une coupe centrale dans laquelle sont collectés l'eau de pluie, la poussière, la terre, les fragments organiques et les restes de petits animaux morts.Tous ces matériaux, en décomposition, forment un liquide nutritionnel qui est absorbé par des poils spéciaux présents sur la surface interne de la tasse, permettant à la plante d'absorber régulièrement l'eau et les nutriments. Dans la coupe centrale, ils trouvent l'habitat optimal, des associations spécialisées et particulières de plantes et d'animaux.

Du centre de la cupule naissent les inflorescences formées par un épi plat, compact et régulier, de couleur vive allant du jaune au rouge vif.

Parmi les espèces cultivées comme plantes ornementales, on se souvient:

- les V. splendens (Brongn.) Lem., Originaire du Venezuela et des îles des Caraïbes, avec les feuilles vertes brillantes typiques, zébrées avec des stries violettes, à environ 50 cm de haut de la coupe centrale après quelques années, un pic de plus de 60 cm de haut émerge, avec des bractées colorées de rouge vif, d'où apparaissent de petites fleurs jaunes.

- les V. fenestralis Linden & André, plus grand que le V. splendens, avec des feuilles vert pâle couvertes de taches sombres.

V. saundersii (Carrière) E.Morren, à feuilles gris-vert avec un dessous rose clair, formant une rosette aplatie, d'où émerge un épi floral jaune.

Tillandsia est un genre de plantes appartenant à la famille des Bromeliaceae, originaire d'Amérique centrale.

Il y a environ 500 espèces. Sans racines, ils absorbent leur nourriture de l’humidité de l’air (également appelée œillet d’aria). Ils vivent généralement à la cime des arbres ou sur les rochers, dans les zones où ils sont les plus répandus, il est courant de les trouver également sur les poteaux et les fils électriques ainsi que sur les antennes de télévision. Ce comportement a conduit à penser que ces installations pourraient être capables d'absorber le rayonnement électromagnétique émis par les téléviseurs et les ordinateurs. [ sans source ] L'humidité de l'air est captée par des structures spéciales placées sur l'épiderme appelées trichomes qui s'ouvrent lorsque la plante est sèche et se ferment au-dessus d'un certain seuil d'humidité pour éviter l'évaporation, l'aspect velouté de ces plantes leur est dû. Assieme all’umidità catturano anche il pulviscolo atmosferico che contiene agenti inquinanti, per questa proprietà sono stati eseguiti studi volti ad utilizzare queste piante come biorivelatori di inquinanti atmosferici in particolare per rivelare gli IPA (idrocarburi policiclici aromatici), sostanze provenienti dalla incompleta combustione della benzina e del gasolio sospettate di causare il cancro.

Descrizione genere: comprende più di 20 specie di piccole piante sempreverdi, erbacee, per lo più epifite (o comunque crescono su un sottilissimo strato di terreno), acauli (senza fusto) che presentano la classica disposizione delle foglie a rosetta, spesso appiattita, ma spesso senza il “vaso” centrale tipico di molte bromeliacee. Sono specie che accestiscono o formano polloni molto facilmente. Sono coltivate per la bellezza delle foglie che assumono colori che possono andare dal bianco al verde-bruno, al rosso intenso, all’ocra e richiedono ambienti molto luminosi per poterli mantenere inalterati. I fiori, biancastri, sono piccoli e insignificanti.


Cryptanthus - Bromeliaceae - Come curare e coltivare le piante di Cryptanthus

L’Orchidea
Orchidee e Piante Carnivore
www.orchideeitalia.it

Le bromelie sono un gruppo di piante appartenente alla classe delle monocotiledoni, alla sottoclasse delle Liliidae e all'ordine delle Bromeliales del quale rappresentano l'unica famiglia: le Bromeliaceae.
Queste piante richiedono le stesse condizioni ambientali delle orchidee ed è quindi facile trovarle nelle serre degli orchidofili sia dilettanti che professionisti che spesso le tengono per dare un tocco di foresta tropicale alla serra.
Come curiosità botanica si può aggiungere che le bromelie appartengono alla stessa classe e sottoclasse a cui appartiene la famiglia delle Orchidaceae, quindi sono anche abbastanza vicine a queste ultime filogeneticamente parlando.
Le Bromeliaceae sono piante che popolano la zona tropicale americana e sono epifite e xerofite, ossia crescono usando come supporto altri vegetali (epifite) e sono adattate ad eventuali climi piuttosto secchi (xerofite). Assorbono acqua da particolari peli squamosi presenti sulle foglie.
Le bromelie vengono anche utilizzate l'alimentazione umana: l'ananas.

Per praticità conviene suddividere il genere Tillandsia dalle altre Bromelie.

Le Tillandsia
Viivono generalmente supportandosi ai rami degli alberi, sono adattate a climi secchi e ricavano il loro nutrimento dall'aria o dalle sostanze marcescenti che si accumulano sui rami degli alberi. In particolare necessitano di buone quantità di un micro elemento in particolare: il rame. Nell’America Latina crescono sui fili della luce che sono appunto costituiti da questo materiale (soprattutto la Tillandsia usneoides o barba dei frati).
Quest'ultima è una pianta dall'aspetto di un lichene: ha subito una forte riduzione delle sue parti, è priva di radici e si accresce in lunghezza. Le foglie sono carnose, i fiori sono molto piccoli e di colore verde.
Le altre piante del genere Tillandsia presentano un apparato radicale che permette loro di fissarsi al substrato, le foglie normalmente più sviluppate di consistenza generalmente dura. I fiori spesso di colori spettacolari sono di dimensioni più grandi rispetto alla usneoides.

La coltivazione di queste piante è piuttosto semplice: nei climi della Liguria e del meridione d’Italia possono essere coltivate all’aperto, annaffiandole una volta ogni tre o quattro giorni impedendo il ristagno idrico. In casa si possono appendere di fronte ad una finestra luminosa lontane da fonti di calore come stufe, camini e termosifoni. Le annaffiature saranno sempre scarse.

Nei terrari tropicali dovranno essere posizionate nei piani alti ad una distanza di 25-30 cm dalle sorgenti luminose, tenendo presente che in ambienti ad elevata umidità relativa le annaffiature vanno limitate se non abolite del tutto.
Ma soprattutto vanno evitati ristagni idrici a livello del substrato sul quale appoggiano: tronchi, pietre, ecc.
Le altre bromelie che comunemente si utilizzano nelle composizioni floreali o nei terrari tropicali potranno essere coltivate con facilità in casa posizionandole in una posizione fresca, lontana da fonti di calore, in luce media, mantenendo il composto abbastanza umido.

In terrario si possono coltivare sia incastrate nei tronchi con un po’ di substrato, sia sul fondo, richiedono un substrato fresco e umido: un miscuglio torboso andrà bene. In un paludario, converrà tenerle in una zona più alta del fondo in modo da non tenere le radici sempre immerse in acqua.
Richiedono una luminosità inferiore a quella necessaria alle piante del genere Tillandsia.

Genere di piante perenni appartenente alla famiglia delle Bromeliaceae distribuite dalle Antille all’America meridionale
Sono piante prevalentemente epifite con la caratteristica di formare una rosetta di foglie lineari e lucide che trattiene l’acqua.
Le dimensioni vanno da 20 cm. nelle specie più piccole fino ad 1 m. in quelle più grandi.
L’infiorescenza è costituita da brattee colorate in arancio, rosso e dai fiori veri e propri, tubulosi, di colore bianco o giallo. I fiori sono effimeri, mentre le brattee possono durare diversi mesi.


Guzmania devansayana

Le foglie raggiungono i 60 cm. striate di rosso. I fiori sono bianchi e le brattee rosso vivo.


Guzmania lingulata

Una delle specie più comuni: le foglie nastriformi sono verdi sulla pagina superiore e rossastre sulla pagina inferiore. Sono lunghe fino a 45 cm. L’infiorescenza è portata da un fusto di 20-30 cm. i fiori sono bianchi e le brattee rosso vivo.


Guzmania sanguinea

Specie a foglie lanceolate, verdi soffuse di rosso e giallo, formano una rosetta con un’infiorescenza centrale composta da fiori bianchi o gialli, le brattee sono rosse.

Coltivazione : Necessitano di un clima caldo umido, il substrato si compone di torba, terra acida, e sabbia in parti uguali. Sono piante ideali per la coltivazione nei terrari da Dendrobates dove oltre a svolgere un ruolo decorativo, forniscono una riserva d’acqua all’ascella delle foglie che può essere usata dalle rane per far crescere la prole.

Si moltiplica per divisione dei getti basali che verranno staccati a radicazione avvenuta.

Piante perenni appartenenti alla famiglia delle Bromeliaceae. Molte specie crescono come epifite, altre sul terreno. Sono originarie dell’America Centrale e Meridionale.
Le foglie sono disposte a rosetta, rigide, con bordo talvolta spinoso. I fiori sono racchiusi da brattee spesso coloratissime. Lo stelo fiorale è lungo e può essere rigido o ricadente.

Proviene dal Brasile. Raggiunge l’altezza di 50 cm. Le foglie sono verde scuro con margine spinoso. I fiori sono verdi orlati di blue con brattee rosa.

Altezza 30 cm. Le foglie, di grandi dimensioni, sono disposte a rosetta. I fiori sono rossi avvolti da brattee rosa.

Coltivazione : Richiedono una serra intermedia, con temperature comprese tra i 12,5 e i 19°C. Richiedono una luce media, sono piante di penombra.
Il substrato deve essere leggero e acido.
Sono piante che richiedono un’elevata umidità e annaffiature abbondanti riempiendo le ascelle delle foglie come per Guzmania.
Si moltiplicano per divisione dei cespi.

Piante appartenenti alla famiglia delle Bromeliaceae provenienti dall’America tropicale, molto simili al genere Aregelia: le differenze consistono principalmente nella forma dell’infiorescenza che nel genere Nidularium è panicolata mentre in Aregelia è racemosa.

Fu introdotto in Europa dal Brasile nel 1854, ha foglie verdi scure, lucenti, disposte a rosetta, molto arcuate e con i margini dentellati. Nel centro si forma l’infiorescenza costituita da brattee rosse lucenti e da fiori blue-violetto.

Piante più alte rispetto alla specie precedente (circa 30-40 cm), le foglie si raccolgono a rosetta, sono lineari e dentellate sui margini, la pagina superiore è maculata di porpora, mentre quella inferiore è rossa. Le brattee dell’infiorescenza sono rosse.
Il substrato da utilizzare è dello stesso tipo di quello usato per le altre Bromeliaceae: terra acida, torba e sabbia fine. La moltiplicazione si ottiene dalla separazione dei germogli che si formano alla base della pianta madre, devono essere fatti asciugare per qualche giorno prima di piantarli definitivamente in un vasetto.

Come le altre Bromelie, anche questo genere necessita di alta umidità, le annaffiature saranno abbondanti riempiendo d’acqua anche le ascelle delle foglie.

Piante appartenenti alla famiglia delle Bromeliaceae originarie del Brasile e del Perù. Il genere comprende una ventina di specie e una quindicina di ibridi.

La varietà Caroline tricolor assume colori particolarmente appariscenti durante la fioritura: le foglie sono disposte a rosetta, di color verde lucente con sfumature avorio e rosso carminio.
L’infiorescenza è viola porpora striata di bianco con brattee rosse lucenti.
Il substrato di coltura dovrà essere di terra acida mista a torba e sabbia.
Le richieste colturali sono come per le altre Bromeliaceae.

Bromeliacea originaria del Brasile considerata oggi l’unica specie del genere, le differenti piante appartenenti al genere Cryptanthus vengono considerate una sua variazione.

Nel paese di origine viene chiamato anche stella terrestre a causa della sua forma. Le foglie, spesse e rigide, sono disposte a rosetta e essendo piuttosto strette assumono una forma stellata. Il margine fogliare è spesso interrotto da spine, il colore è molto variabile, la varietà più comune ha la foglia verde striata di rosso o giallo. In altre varietà il fondo può essere verde e le linee possono essere trasversali e sfumate.
I fiori sono capolini nascosti dalle brattee, nel complesso poco appariscenti al confronto con le altre Bromeliaceae.
Il Cryptanthus è coltivato per la bellezza del suo fogliame e per la resistenza ambientale che dimostra. In terrario con i Dendrobates reagisce molto bene e dura a lungo. Gradisce un terriccio leggero composto da terra di foglie, torba e sabbia fine. Le annaffiature dovranno essere abbondanti nel periodo di sviluppo vegetativo.
Gradiscono una posizione molto luminosa, le varietà più colorate mantengono meglio il colore delle foglie in presenza di molta luce.

Genere di piante appartenenti alla famiglia delle Bromeliaceae, non comprende tante specie, la più conosciuta è Hoenbergia augusta.
I fiori sono raggruppati nella porzione terminale di un lungo stelo, l’infiorescenza assume una forma conica. Le foglie sono disposte a rosetta canalicolare, lanceolate, con il margine spinoso. Il colore è verde cenere maculato di verde più scuro.
Il substrato dovrà essere leggero, un misto di torba sabbia e terra acida andrà bene. Richiedono molta umidità atmosferica e le annaffiature dovranno essere sufficienti a mantenere il terreno umido. Non richiedono una luce intensa.


Video: Ideal soil mixture for bromeliads aechmea neoregelia alcantarea billbergia vriesea cryptanthus


Article Précédent

Variétés de roses rouges - Choisir des roses rouges pour le jardin

Article Suivant

Puits